Catégorie

Archive pour la catégorie « 2.02 Coléoptères »

L’Hispe Hirsute

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

L’Hispe Hirsute

(hispa atra)

img0222.jpg

D’abord je tiens m’excuser de ne pas avoir réussi à prendre une seule de ces photos, avec une parfaite mise au point ! emoticone Pourquoi ? Parce que cet insecte est rare et original par sa forme. J’aurais bien voulu montrer ses centaines de pics en très gros plans, mais bon …

Alors ici vous rencontrez « madame et deux messieurs Hispa atra« ! La dame transporte deux mâles avides de reproduction, qui ne la lachent plus. Les corps sont recouvert d’épines, tels des graines similaires du sud de la France, où cet insecte est courant, il vit uniquement dans les régions chaudes, pourtant je suis en région de Rennes … La rencontre est d’autant plus exceptionnelle ! Ce qui est sur, c’est que l’Hispa atra est un Coléoptère, qu’il vit, mange et se reproduit dans les graminées, il est tout petit -> env 3 à 4 mms

img0221.jpg img0219.jpg

boutonaccueil.gif



L’Hôte des céréales

oulemagallaeciana.jpg

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

Oulema gallaeciana

J’ai eu un peu de mal à trouver le bon nom de cet insecte, car ce coléoptère ressemble à un Criocère de l’orge, mais c’est bien un Oulema gallaeciana. Ici vous le voyez, alors qu’il grimpait sur une tige de jeune blé. Ce n’est pas un insecte rare, mais le rencontrer reste difficile, Cet insecte ne mesure que 4 à 5mm ! Malheureusement c’est un nuisible des céréales (si il est en nombre) et il peut faire de gros dégats dans les champs de blé, d’orge, de maïs … sa larve est particulière, parce qu’elle mâche les fibres de céréale toute la journée et se recouvre, ensuite, avec les déchets (excréments) très gluants. Ainsi elle se protège de la dessication … beurk. (dessication = déhydratation).

img0458.jpg img0456.jpg

boutonaccueil.gif

 



Le Clyte bélier

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

Le Clyte bélier

(Clytus Ariestis)

leclyteblier.jpg

Voici un insecte remarquable, car il sait utiliser les couleurs (jaune et noire) et même les attitudes de mouvements d’une guêpe (Hyménoptère), mais il ne pique pas car il n’a pas de dard, c’est un Coléoptère … Pourquoi ce mimétisme ? Vous l’avez compris, pour se protéger des prédateurs. Adulte, on le trouve souvent sur les fleurs, les tronc d’arbres (où il pond). Sa larve vit au coeur de beaucoup d’arbres différents, même des conifères. Elle a une préférence pour le bois mort (poteaux téléphoniques, tas de bois de chauffage), dans lequel elle va creuser des galeries. Le clyte bélier mesure 8 à 14mm, c’est un bel insecte plutôt calme, donc facile à prendre en photo, parce qu’il est ralenti par ces élytres protectrices colorés noir et jaune. (les élytres sont d’anciennes ailles qui, par évolution, se sont transformées en coques de protection pour la paire d’ailes restante). Il fait partie de la famille des longicornes (longues antennes), ou cérambycidés, ce sont de grands coléoptères minces et inoffensifs. Contrairement au Capricorne (même famille) qui s’attaque lui, aux bois d’ossatures et de charpentes.

clytebelier.jpgclyte03.jpg

boutonaccueil.gif