Catégorie

Archive pour la catégorie « 2 – Les insectes »

LA PHOTO MYSTERE !

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

J’ai besoin de vous ! Je trouve cette photo vraiment surprenante, alors comme je n’ai pas trouvé de réponse à ma question … je vous la pose !

INSECTE ? ou CRUSTACÉ ?

perso je pense que c’est plutôt un crustacé …

022.jpg

boutonaccueil.gif

 

 



FOURMIS LEGIONNAIRE : Dorylus Nigricans

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

Tout le monde connait les fourmis, même les tous petits (films « Fourmis » ou « 1001 pattes »), alors c’est avec plaisir que je vous présente une espèce vraiment remarquable, parce que magnifique et terriblement dangereuse. 

LA FOURMI LEGIONNAIRE D’AFRIQUE

Nom : Dorylus Nigricans

Surnom : Fourmi Safari /magnan /Huns

fourmilgionnairefourmisafarifourmimagnandorylusnigricans1.jpg

 

Mais d’où vient ce nom de « fourmi légionnaire » ?

Et bien les enthomologistes ont remarqué que ces 30 espèces de fourmis sont nomades … et surtout qu’elles se déplacent comme une légion romaine. Les fourmis soldats en tête, sur les côtés, jusquà l’arrière, les fourmis ouvrières (femelles stériles) au milieu (portant les larves), et la reine au centre (gros bibindom gélatineux sans ailes). fourmilgionnairefourmisafarifourmimagnandorylusnigricans4.jpgC’est très très très impressionnant, car la colonne peut atteindre 200 à 300m de long, sur plusieurs dizaines de metres de large. Les fourmis légionnaires se distinguent des autres fourmis, parce qu’elles attaquent sans avoir envoyé d’éclaireurs, sans même avoir fait une reconnaissance, telle une marrée dévorante! Dans ces mouvements de masse, la reine (aveugle) est bien guidée, elle est aussi poussée, tirée (elle pèse l’équivalent de 100 ouvrières) et en même temps, très bien protégée, d’ailleurs, qui oserait l’attaquer?

Une légion dévorante ?

Une telle légion, quand elle se déplace, contient près de 20.000.000 de fourmis et fait un bruit caractéristique, cela s’appelle « le marabounta » et la durée de cette « charge de fourmi Huns » peut varier de 15 à 20 jours ! Puis elle stoppe ! Pourquoi ? Pour permettre à la reine de pondre ses 40 à 50.000 oeufs. Ce sédentarisme est momentané, il dure une 20ene de jours, ensuite, les nouvelles troupes rejoignent le rang et c’est repartit ! Autant dire qu’il ne fait pas bon être dans un périmêtre de 300m à 1km ! fourmilgionnairefourmisafarifourmimagnandorylusnigricans2.jpg(histoire de voir venir) Rien ne les arrete, même pas l’eau ! Elles ne contourneront pas un ruiseau, elles se mordront les unes les autres, avançeant sur les fleaux, tel un pont vivant, permettant aux millions d’autres de passer sur elles et de rejoindre l’autre rive, pour poursuivre la dévastation ! Ces voraces petites bêtes, s’attaquent à tout ce qui est vivant ! Insectes, arachnides, oiseaux (oui elles montent dans les arbres), reptiles, batraciens, vertébrés (souris, félins etc) et même à l’homme ! On retrouve des squelettes d’animaux parfaitement nettoyés. Alors, quand une marrée de lave noire ou rouge est en approche d’un village, les hâbitants évacuent (bien sur) mais laissent toutes les fenêtres/portes, plaquards ouverts, pour profiter de ce nettoyage de cafards, rats etc.

Où la trouve t’on ?

fourmilgionnairefourmisafarifourmimagnandorylusnigricans3.jpgLa « Dorylus Nigricans » se rencontre principalement en Afrique équatoriale. Elle a des cousines (Eciton burchelli ou Anomma wilwerthi) en Amérique du sud, en Inde aussi, qui ont des caractéristiques communes avec elle … preuve qu’à la séparation des continents, il y a 100 millions d’années, la famille des fourmis légionnaires s’est séparée en 3 (Afrique+Asie+Amérique). Ensuite l’évolution à fait son oeuvre et on remarque des différences de couleurs, de tailles, de comportements.

 

BONUS VIDEO

(en Italien mais ça se regarde bien !)

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

boutonaccueil.gif

 

 



LA GRANDE SAUTERELLE VERTE

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

J’avais déjà croisé des sauterelles communes, mais au détour d’un chemin, en pleine campagne, je suis tombé sur ce qui se fait de plus remarquable en matière de sauterelles en Bretagne … Ce mastodonte, d’un vert mâte, n’a même pas eu peur à mon approche ! (comme le feraient les criquets) Cette femelle m’a suivi d’un regard « pointu » (voir cliché) sans me lâcher un instant … Elle n’a que peu bougé, m’expliquant par là, qu’elle était prête pour une séance cordiale.

De la famille des Orthoptères.(ceux qui volent les ailes à la vertical)

LA GRANDE SAUTERELLE VERTE

dite « SAUTERELLE SABRE »

Nom : Tettigonia viridissima ou Locusta viridissima

lagrandesauterelleverte2.jpg

Sauterelles / criquets c’est pareil non ?sauterelletariere.jpg

La réponse est non, déjà les sauterelles possèdent de longues antennes, pas les criquets. Les sauterelles mâles et femelles possèdent de longues ailes. Bon, bizarrement elles ne volent pas très bien. Les mâles se servent plus de leurs ailes pour « striduler » (sorte de chant comme les grillons leurs cousins) dès l’après midi, jusque tard dans la nuit. (les criquets le font aussi mais ont de petites ailes)  Les femelles possèdent une tarière chacune : lagrandesauterelleverte3.jpgQu’est ce qu’une tarière ? C’est l’appareil saillant vert, (en forme de sabre/couteau) à l’extrémité de l’abdomen qui leur sert à enfouir leurs œufs dans le sol. (appelé aussi oviscapte) ça non plus les criquets n’en ont pas. Les sauterelles sont carnassières et arboricoles. Les criquets sont globalement végétariens et terrestres. Les sauterelles sont de vraies alliées dans nos jardins, nos potagers.

lagrandesauterelleverte.jpg

Elles sont friandes d’autres insectes comme les punaises, les larves de doryphores et les chenilles comme la Piéride du chou, qui fait tant de dégâts. Depuis l’oeuf jusqu’à l’adulte notre sauterelle passera par 7 mues et il se sera passé 3 mois. Adulte, comme elle est là sur la photo, ses mandibules sont puissantes, capables de percer/blesser notre peau, pour éviter cela, vu que madame n’est pas peureuse, je vous suggère de laisser votre main grande ouverte, de la laisser venir dessus de son plein gré et surtout, de ne pas la maintenir bloquer en refermant votre main.

Morsure possible et sûrement douloureuse. Nous pouvons la trouver le matin dans une végétation basse, puis dans la journée, là où la végétation est haute, friches, champs, sur les arbres aussi.

Elle mesure + de 40mm auquels il faut ajouter 20mm de tarière (ou oviscapte). Avec ses longues antennes et ses grandes pattes taillées pour le saut, ça nous fait un bien bel insecte, prenant toute la paume de la main.

cliquez ici pour découvrir un document word sur les sauterelles

petitesauterelle.jpg

(bébé sauterelle verte)
boutonaccueil.gif

 



Diptère : Thaumatomyia notata

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

Mini-mouche : Thaumatomyia notata

J’ai eu beaucoup de chance de la fixer sur l’image, cette « mini-mouche » ne mesure que 2 à 3mm. Je n’arrivais pas à identifier ce diptère et grâce à Anna, j’ai découvert son nom, puis j’ai trouvé cette citation ci-dessous qui décrit ce si petit insecte. Ce article quitte le répertoire des « photos mystères » pour entrer dans celui des « diptères » sous le nom de : Thaumatomyia notata

simg0331.jpg

« Cette jolie petite mouche sans poils, Thaumatomyia notata , Chloropidae, a 2 ou 3 générations par an et elle hiverne comme adulte. La larve vit au niveau des racines où elle est prédatrice des pucerons qui s’y trouvent. L’adulte se nourrit de nectar, aussi bien que de diverses sécrétions, comme celles des larves de Chrysomelidae . Ce qui explique cela ! Il y a en automne, régulièrement (tous les 11 ans en moyenne), des explosions de leur population qui se traduisent par un envahissement des habitations (et qui sont remarquées pour cette raison) pour rechercher un lieu d’hivernage. On a compté jusqu’à 18 millions de mouches dans une seule pièce ! Ce cycle serait calé sur le cycle solaire, celui-ci ayant un impact sur la circulation des masses d’air. Ces années sont ainsi celles d’été chauds et secs, où il y a également des populations de pucerons nombreuses… Les pluies automnales permettent la synchronisation de l’émergence de la dernière génération, la sécheresse ayant retardé celle-ci. En effet les pupes des Chloropidae doivent être mouillées par la pluie pour qu’il y ait émergence. Cependant, cet envahissement des habitations est un piège, car la t° trop élevée ne leur permet pas une survie à court terme. Par contre, à l’extérieur, dans des fissures d’écorces ou autres abris elles peuvent supporter des t° très basses (- 30°C) ».

Philippe Brunod

boutonaccueil.gif



La mouche scorpion !

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

Ahh enfin je l’ai trouvé et pris en photo ! Je suis ravis de vous présenter cet insecte qui est l’un des plus remarquables et l’un des plus bizarres que je connaisse ! Accrochez vous, il à un long bec (oui oui) et une queue de scorpion ! Tout d’abord, je suis tombé plusieurs fois sur des femelles (qui ne possedent pas l’appendice de scorpion = génopodium) et je déespèrais de ne jamais apercevoir un seul mâle … Aujourd’hui je vous laisse découvrir cette mouche unique en son genre …

La Panorpe commune

dite : Mouche scorpion

mouchescorpionmle001.jpg

mouchescorpionmle002.jpgmouchescorpionfemelle002.jpg

Cette mouche n’est pas une diptère, c’est une mécoptère, elle mesure 18 à 20mm, elle se nourrit (à l’occasion) du miellat secrété par les pucerons, ainsi que du nectar des fleurs, mais surtout d’insectes morts et de détritus végétaux. On les trouve dans les forets humides, sur les bords de ruisseaux/marais/marécages. L’appendice du mâle (génopodium) n’est pas fait pour piquer (non non) c’est son organe reproducteur. Pendant l’accouplement, le mâle produit 7 petites boules de salive (chacune venant d’un canal et d’une glande salivaire differente) riches en protides et contenant des substances importantes pour la formation des oeufs … La femelle va les lècher et fortifier ses oeufs. Deux générations par an, visibles d’avril à septembre.

boutonaccueil.gif



Un parasite des insectes !

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

ATTENTION vidéo dérangeante !

Puisque vous connaissez l’existence des parasites dans notre vaste monde, pourquoi ne pas vous montrer des parasites vraiment dignes d’ALIEN, qui s’attaquent aux insectes!? C’est aussi ça la culture générale! Ici vous allez découvrir une vidéo (en anglais) qui montre des fourmis parasitées par un champignon (oui vous lisez bien) … Ce dernier fait partie de la famille des champignons cordyceps. Rassurez vous, les Chinois les consomment depuis 1000 ans car ils n’ont que de bons effets pour l’homme … mais que dire du sort de ces pauvres insectes !

Résumé pour les non-anglophones :

Le commentateur explique que ces pauvres fourmis soldats, sont infectées par des spores de cordyceps, que leur corps ainsi que leur esprit (cerveau) sont « possédés »(infectés) et qu’elles en sont diskinésiques et contraintes de monter sur une branche en s’agrippant à l’aide de leurs mandibules. Les fourmis soldats malades, quand elles sont découvertes par d’autres fourmis (saines cette fois), sont instinctivement et immédiatement éjectées au plus loin de la colonie, pour éviter toute propagation de la spore mortelle. Cela parait extrêmement cruel et proche de la science fiction, mais c’est la stricte réalité! Une fois la fourmis en hauteur, paralysée et finalement morte, La carpophore (partie visible et charnue des champignons) commence à sortir de son hôte … elle germe pour bientôt disperser de nouveaux spores! Les carpophores prennent jusqu’à 3 semaines pour sortir (germer)! Effrayant, près de 1000 sortes de champignons cordyceps différentes existent! Pire, chacune d’entre elle est spécialisée dans l’attaque (parasitage) d’une sorte insecte différent! Les pauvres !

Image de prévisualisation YouTube

boutonaccueil.gif



Les Pucerons !

 

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

Les Pucerons

Les pucerons font partie de la famille des Homoptères (une très grande famille). Ils se nourrissent en suçant la sève des bourgeons et des tiges. Ils sont très nuisibles car ils transmettent des maladies (viroses et même des virus) à certaines plantes (arbres fruitiers et céréales). Il en existe de toutes les couleurs, mais je vais commencer par les deux plus connus :

Les pucerons noirs

img0210.jpgimg0502.jpg

Les pucerons verts des rosiers

simg0914.jpgsimg0912.jpg

Ces insectes sont de vrais « colonisateurs », chacun étant capable de se multiplier par 100 en une seule saison ! Sachant les dégâts qu’ils occasionnent, il est facile de réaliser l’étendue nuisible de leur existence ! Donc, de nos jours, les céréales, arbres fruitiers et roses, sont traités par des pesticides, mais les seuls vrais remèdes écologiques sont d’autres insectes … Les plus efficaces sont les coccinelles, et les larves de Chrysopes !

Pour se protèger, les pucerons ont deux tactiques :

  1. Sécréter par les deux « cornicules » (tubes ou fausses pattes arrière voir photos) une glue en goutte, qui « collera » les pièces buccales de ses ennemis. (peu efficace contre les gros monstres que sont les coccinelles et larves de Chrysopes)
  2. Se faire protéger par des fourmis en les nourrissant, puisqu’elles raffolent du « miellat » des pucerons ! (miellat = excrément = déjection sucrée) Les fourmis, deviennent des chiens de garde et défendent avec rage, les colonies de pucerons !

INCROYABLE : Le cycle biologique des pucerons est complexe, les oeufs, ponduent en hiver, donnent au printemps EXCLUSIVEMENT des femelles, qui vont, au bout de 5 jours et par parthénogenèse, donner des jeunes qui naissent vivants (aptères ou ailés). Pour finir, à l’automne, une génération de pucerons sexupares apparait et engendre les individus sexués mâles et femelles. 

boutonaccueil.gif



Le Cercope rouge-sang

Le Cercope rouge sang

img0282.jpg

Un des cousins de la Cigale (famille des Homoptères) s’appelle le Cercope ! Il en existent plusieurs sortes, mais le Cercope rouge-sang est le plus facile à reconnaitre. D’une longueur de 10mms, noir aux dessins rouges, il aime les talus exposés au soleil, il est très répandu en France, mais tend à disparaitre … Ses larves vivent sous terre, contre les racines, ou bien au niveau d’une plante, sous une feuille, ou bien encore, dans la fente d’une écorce. Là, la larve est toujours recouverte d’un nid d’écume (sorte d’AirBag en mousse de bulles protectrices) qui va la cacher des prédateurs et lui permettre d’aspirer la sève de la racine, ou de la feuille. Le Cercope adulte, comme sa larve, ont un rostre (tube aspirateur) qui lui permet de rentrer au coeur de la plante, pour se nourrir des sucs végétaux. Cet insecte vole, il vole même bien, mais en cas de danger imminent, il est capable de bondir comme une puce, pour s’extraire d’une situation périeuse … lol …Pourtant il se laisse facilement prendre en photo.

img0251.jpgimg0248.jpgsimg0252.jpg

boutonaccueil.gif



L’Hispe Hirsute

INSECTES VOYAGES PAYSAGES

L’Hispe Hirsute

(hispa atra)

img0222.jpg

D’abord je tiens m’excuser de ne pas avoir réussi à prendre une seule de ces photos, avec une parfaite mise au point ! emoticone Pourquoi ? Parce que cet insecte est rare et original par sa forme. J’aurais bien voulu montrer ses centaines de pics en très gros plans, mais bon …

Alors ici vous rencontrez « madame et deux messieurs Hispa atra« ! La dame transporte deux mâles avides de reproduction, qui ne la lachent plus. Les corps sont recouvert d’épines, tels des graines similaires du sud de la France, où cet insecte est courant, il vit uniquement dans les régions chaudes, pourtant je suis en région de Rennes … La rencontre est d’autant plus exceptionnelle ! Ce qui est sur, c’est que l’Hispa atra est un Coléoptère, qu’il vit, mange et se reproduit dans les graminées, il est tout petit -> env 3 à 4 mms

img0221.jpg img0219.jpg

boutonaccueil.gif



LE SAVIEZ-VOUS ?

professeurs008.gifINSECTES VOYAGES PAYSAGES

 

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

antspharaosant.jpg

Saviez-vous que si l’on prenait l’ensemble des hommes sur cette terre, qu’on posait la masse totale sur une balance … et que d’un autre coté, si l’on prenait l’ensemble des fourmis sur cette terre, qu’on posait la masse totale sur l’autre plateau de la balance … la balance resterait en équilibre ! Bon, à cela il faut aujourd’hui ajouter, que le rapport a tendance à changer. Comme d’habitude, les hommes détruisent l’habitat naturel des insectes (entre autre) par les déforestations massives, l’emploi des pesticides toxiques et occupe de plus en plus de place sur la terre, en bétonnant jusqu’à épuisement … ce qui viendra … c’est une certitude …

boutonaccueil.gif




12